Actualités

 
Agrandir l'image

LE MONDE 02.01.07
L'affaire du purin d'orties est close. La visite des inspecteurs de la répression des fraudes chez Eric Petiot, un horticulteur qui faisait la promotion de cette technique ancestrale de jardinage sans avoir sollicité une autorisation de mise sur le marché, avait provoqué un vif émoi.
Les parlementaires ont adopté, à l'unanimité, un amendement à la loi sur l'eau et les milieux aquatiques du 20 décembre, qui permet aux utilisateurs de cet engrais et antiparasite d'échapper à d'éventuelles poursuites. L'amendement autorise l'usage de "préparations naturelles" sans autorisation préalable de mise sur le marché.


J.O n° 303 du 31 décembre 2006

page 20285 texte n° 3
LOI n° 2006-1772 du 30 décembre 2006 sur l'eau et les milieux aquatiques
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=DEVX0400302L
CHAPITRE III, article 36
« Ces dispositions ne s'appliquent pas aux préparations naturelles peu préoccupantes, qui relèvent d'une procédure simplifiée, fixée, ainsi que la définition de ces préparations, par décret. »

Il est donc proposé d’exclure les « préparations naturelles » du champ d’application de l’homologation préalable à la mise sur le marché et à la distribution des produits phytosanitaires, dans la mesure où le risque pour la santé et l’environnement est faible, peu préoccupant, et de leur appliquer, conformément aux dispositions européennes, une procédure simplifiée. Ces préparations ainsi que cette procédure seront définies par décret.

LE MONDE 18.09.06

Le président de la République va-t-il sauver le purin d'ortie ? L'association des Amis de cette urtica¬cée qui, le 12 septembre, en a appelé à Jacques Chirac l'espère vivement. L'affaire, qui n'a rien d'un mauvais calembour, fait suite à l'interrogation par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) d'Eric Petiot, paysagiste-élagueur à Crozet (Ain) et coauteur du livre Purin d'ortie et compagnie (95 pages, 15 euros, Editions Terran).
Sa faute : avoir fait la promotion du purin d'ortie. Les inspecteurs ont saisi à son domicile des écrits aux titres aussi sulfureux que "Les plantes pour soigner les arbres".
Le purin d'ortie, mais aussi les préparations à base de fougères, pissenlits, sureau, consoude, utili¬sées en agriculture biologique, sont donc hors la loi puisqu'elles ne sont pas homologuées.

Plan du site | Mentions légales | Contact
45 Avenue du Pied Tendre 33950 LEGE CAP-FERRET FRANCE - tél : +33 (0)5.57.18.47.03 - fax : +33 (0)5.56.03.63.43 - mob : +33 (0)6.07.01.25.67